Olivier Dhénin a œuvré sur plusieurs livres lors de sa résidence au Domaine des Treilles : Waldstein, pièce de théâtre pour laquelle il a été lauréat, mais également Aquis submersus et La Cantate de Tristan de Loonois. Ces deux fragments de drame initialement composés en Alaska en 2013 et 2014 avaient été oubliés. Aquis submersus présentait plusieurs scènes éparses d'un drame en cinq actes autour de la vie du chirurgien de marine Gustave Viaud, frère de Pierre Loti. Ne conservant que l'ouverture et la clôture de la pièce, Olivier Dhénin en a fait un oratorio dramatique en trois mouvements concentré autour de la seule mort tragique du personnage, immergé au large de Ceylan. La Cantate de Tristan de Loonois en revanche s'est vue compléter de plusieurs pages afin de former un poème dramatique en sept tableaux. Enfin, pour rendre compte de cette retraite provençale, le poète a raconté ses impressions au travers de cinq Églogues.